Journée consacrée à la recherche dans le domaine « Créativité et Territoires » 25/10/2012 Espace Mendès France Poitiers… Que faut-il en penser ?

Informations pour votre compte
Authentification
Visiteurs : 4159 (3 par jour)
Rencontres Poitiers

Journée consacrée à la recherche dans le domaine « Créativité et Territoires » 25/10/2012 Espace Mendès France Poitiers… Que faut-il en penser ?

Extraits de l’introduction à lire intégralement en cliquant ici :
« Mais, si les travaux des sociologues décrivent le comportement des créatifs culturelles, les économistes ne peuvent voir leur impact que sur le territoire Métropolitain qui présente une ambiance, des équipements, des lieux de rencontre, des ressources (Bibliothèques, Galeries,) des cultures différentes…etc que n’ont pas les villes moyennes (exemple d’Angoulême) ni les milieux ruraux (sauf de façon éphémère, à travers un festival, des rencontres ciblées sur une semaine…). »

"Pour avancer sur la compréhension de ces approches et surtout en tirer un caractère opérationnel, nous faisons appel à des économistes (Pascal Chauchefoin, université de Poitiers) : de quoi les économistes ont-ils peur lorsque l’on parle de Florida ? Si l’on repart de la logique créative, les économistes ont développé trois approches autour de :

L’économie de la culture (approche liée à un soubassement sociologique : Voir les travaux de l’Observatoire des Politiques Culturelles) ; Les milieux innovateurs (nommés aussi clusters : voir les travaux du GREMI) : à partir d’une vieille base industrielle qui se renouvelle, se réforme grâce à des activités de haute valeur ajoutée, étayée non seulement de technologies nouvelles, mais surtout d’une organisation créative (réseaux locaux, coordination inter firme). Les territoires créatifs, c’est là où il y a des industries créatives (voir les travaux du CNUCED), où l’indice de spécificité territorial est élevé (exemple la filière Image à Angoulême) : comment cela marche, comment cela peut continuer à se développer là ?"


Programme proposé pour la journée du jeudi 25 Octobre 2012 (à l’Espace Mendes France, à Poitiers-1,place de la Cathédrale), coordonnée par Jacky Denieul (IAAT) et Christian Lemaignan (EMF) :

  • 9h accueil des participants.
  • 9h 30 ouverture des travaux : Didier Moreau directeur EMF, J-F Macaire V.Pt Conseil Régional Poitou-Charentes, Jean François Pin, INDL (Agen)
  • 9h 50. 1. introduction des questions : Pascal Chauchefoin, économiste, Université de Poitiers et Raphaël Liogier, anthropologue, IEP d’Aix en Provence.
  • 10h30- 12h30 :2.définir les spécificités d’un territoire métropolitain qui favorisent la créativité : le cas de la métropole Bilbao par Jon Léonardo, directeur du département de sociologie de Deusto de Bilbao ; discutant Yvon Pesqueux (Cnam : Que peut-on transférer de l’exemple d’une métropole vers d’autres territoires ?)
  • Débats avec les participants.
  • 13h//14 repas possible sur le site EMF-Inscription préalable nécessaire (Nb de places limité à 35 personnes).Prix :15 euros.
  • 14h30/ 16h 3.Villes moyennes, territoires créatifs de demain ? Le cas d’Angoulême et de sa filière « image » : Xavier Hurteau (DGA Grand Angoulême), discutant :Jean Laurent Cassely, journaliste (Slate.fr).
  • Débats avec les participants.
  • 16h15 18h : 4. Autres approches stimulant la créativité dans les territoires : Christine Liefooghe (université de Lille : la place des artisans dans la créativité territoriale), , Emmanuel Muller ( université de Strasbourg, territoires de la créativité), Frédéric Wallet, économiste (université de Toulouse, le partenariat Chercheur/agriculteurs, levier de la créativité rurale), Jean Yves Pineau (collectif « Ville Campagne » : les politiques culturelles stimulant la créativité, exemple de la Nièvre), Jean-baptiste Le Corf (ATER, université de Paris VIII, les « clusters » des industries créatives)
  • Table ronde animée par Patrice Braconnier (V.Pt de l’université de Poitiers)
  • 18h : conclusions : Patrice Braconnier (V.Pt de l’université de Poitiers) et Christian Lemaignan (EMF).

 
Cette journée constitue une première étape, elle sera suivie, entre autres, d’un cycle consacré à l’architecture et à l’urbanisme des territoires créatifs…(Expo conférences) à l’EMF (en partenariat avec la maison de l’architecture, l’IAAT, l’INDL), durant tout le premier trimestre 2013.

La premiére date de ce cycle : mardi 29 Janvier 2013,en soirée,conférence de Richard Scoffier à l’EMF sur « Philosophie de l’architecture ».

Se reporter régulièrement au site : http://creativite-et-territoires.org/, pour des précisions complémentaires.

Cf aussi sur developpement-local.info, le propos de C.Lemaignan De l’Economie Créative aux Territoires Créatifs.

Ne pouvant participer à la rencontre, voici quelques questions complémentaires ou pistes de réflexion :

  • A l’heure du social et de la création de valeur à 140 caractères dont les réseaux sociaux prétendent abreuver le monde… quid de la différenciation des territoires en termes de créativité ?
  • Sur Nantes par exemple (mais de très nombreuses villes sont concernées), ce qui est frappant c’est un discours de développement fondé notamment sur le quartier de la création dans l’île hors bien sûr les zones économiques périphériques). L’impression dominante en parcourant la ville est celle d’un désert dans les autres quartiers (hormis le centre petit en surface et quelques places)….
    Dans d’autres villes on visera la « concentration numérique »… chacun voulant sa Silicon Valley en plein coeur de ville, alors même que nous rentrons dans une société acentrée !
  • Si les pratiques et contexte de créativité restent des approches pertinentes (sous les réserves de capacités conversationnelles, plus que de talents de habitants)… pourquoi les urbanistes veulent-ils encore trop souvent nous enfermer dans des segmentations urbaines des 19 et 20ealors même que le monde devient acentré !!
    L’actualité devrait nous interroger pourtant sur la pertinence d’y faire venir quelques start-up et plus généralement sur la pérennité / viabilité de ce type de concentration économico-sociale ; niant de fait les capacités d’énergies entrepreneuriales dans les autres quartiers d’une ville.
  • Relire aussi ce que disait Illich dans H2O sur l’oubli de l’oubli… Surprenant à titre d’illustration ce quartier de la Création à Nantes où il n’y a plus ni bruit, ni odeur, ni dérapage, ni surprise… Comme si l’on voulait occulter en partie l’histoire des lieux… tout en le « magnifiant » par les Machines !
    • La créativité semble devenir normée ? ou alors on reste dans la créativité spectacle événementielle.
  • A explorer encore la créativité dans Poitiers et autres villes de cette taille etc… pour y voir des oeuvres pérennes ou éphémères (créativité des rues, des voiries, des espaces publics) comme celle de Bertrand Lavier au centre Pompidou http://www.centrepompidou.fr/Pompid&hellip ;

Voir en ligne : Présentation Journée du 25 Octobre sur Espace Mendès France

le 3 octobre 2012 par Jacques Chatignoux Opérateur
modifie le 27 décembre 2013

Notes

[1] Territoires créatifs : enjeux, figures, exemples : La table-ronde, animée par Isabelle Laudier (Institut CDC pour la Recherche) se déroulera comme suit avec Stéphane Keita, Directeur de Cabinet du Directeur Général de la Caisse des Dépôts :

  • La ville, la création et l’économie : quelles synergies ?, par Thomas Paris, Ecole Polytechnique ;
  • Le quartier de la création à Nantes, une démarche émergente, par Olivier Caro, consultant, ancien chef de projet pour le Quartier de la création ;
  • Le territoire de la création, élément structurant du Grand Paris, par Patrick Braouezec, Président de Plaine Commune.